François Cacheux

François Cacheux

François Cacheux
Né le 24 janvier 1923 à Paris, décédé le 9 Aout 2011 à Angers.

Francois Cacheux a exposé de son vivant à la Galerie l'escarpolette, chez Michèle Dutreux & Jean Collet à Port Navalo pendant plus de 14 ans.
Ce travail est né d'une amitiè qui date depuis bien plus longtemps, basée sur la confiance, la transparence et le respect mutuel.  
Aujourd'hui encore, la galerie présente de grands bronzes comme "La Musique" Grande, "De la légéreté d'être où encore "La jeunesse". Ces bronzes ne sont pas à ce jour disponible à la vente, il faut encore patienter.

"Parmi les sculpteurs français comtemporains qui se sont fait connaître après la seconde guerre mondiale, François Cacheux occupe une place exemplaire, dont l'importance n'a cessé de grandir depuis près d'un demi siècle. Sans se soucier des mots d'ordre de la critique et des chapelles d'une prétendue avant garde, Cacheux a su resister avec courage aux modes, qui, depuis l'essor du cubisme, ont dévié la statuaire de ses traditions ancestrales. Comme tous les artistes vraiment novateurs, il a crée une oeuvre profondément originale." F. Daulte.

D'origine franco-suisse, il est le petit-fils du peintre genevois Armand Cacheux (1868-1965).
Le sculpteur 
Robert Wlérick découvre son talent. Il entre à l’Ecole des Arts appliqués en 1940. Rapidement ses œuvres attirent l'intérêt des spécialistes.
En 
1941, le musée d'art moderne de la Ville de Paris acquiert l’un de ses dessins.
Il rencontre 
DerainDunoyer de Segonzac et les sculpteurs Jacques Zwoboda et Charles Despiau.
En 
1943résistant, il est arrêté et déporté à Mauthausen.
De retour de 
Déportation, ses œuvres s'inspirent de la vie et de l'amour pour la beauté de la Femme et l'érotisme du corps féminin. François Cacheux se définit comme le «petit-fils de Rodin», mais ajoute être plus gai et plus optimiste que le maître.
En 
1954, Il remporte le prix Abd-el-Tif de la Villa Abd-el-Tif en Algérie.
Il est nommé professeur du dessin de nu à l'école des Beaux-Arts de 
Clermont-Ferrand. Puis, deux ans après, il est nommé directeur de l'École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg qu'il quitte, presque trente ans plus tard, en 1989
Ses œuvres sont présentées dans plusieurs villes de France ainsi qu'à l'étranger : 
AngersBrestLille (statue de François Mitterrand), Nevers,Saint-Amand-MontrondSarrebourg, le palais d'Iéna à Paris, les musées d’Art moderne de Paris, d’AlbiCracovieBudapest. d'expositions, à New York, aux États-Unis où il représente la France au FMI à New York, lors d'une exposition internationale, ensuite ses œuvres sont présentées àWashington puis à Boston au sein de l'université Harvard.


Legal notices